Extrait : Entre hier et demain, au Bas Breil

« C’est un homme strict, bourru, parti tôt, rentré tard, pas trop causant, pas démonstratif avec ses enfants. (…) Il est travailleur et courageux, rompu aux tâches difficiles et il ne se plaint pas. Derrière ses silences parfois ombrageux et ses coups de casquette, il est attentif (…). A l’extérieur de la maison, c’est un homme sociable et bavard, pourvu d’une facilité à discuter avec tout le monde. Connu comme le loup blanc, il est à l’aise avec n’importe qui, une éternelle cigarette plus ou moins bien roulée (et plutôt mal que bien) au coin de la moustache qu’il porte jaunie, brûlée et grillée par le tabac. Quand c’est l’heure de manger, il l’éteint, la place derrière son oreille puis la reprend en fin de repas. Son plaisir, c’est d’avoir sa goutte avec le café, midi et soir, son petit verre dans les fermes à droite et à gauche aussi. »

Entre hier et demain, au Bas Breil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *